La FFB condamnée de payer une amende de 10.000 $

    0
    126

    La confédération africaine de football CAF vient d’exiger à la fédération burundaise de football FFB une amande de 10.000 dollars américains pour le non-respect des règlements de la compétition. Elle est accusée d’avoir laissé la diffusion du match entre le Burundi et le Gabon sur la télévision nationale sans autorisation écrite de la CAF.

    Dans une lettre du 31 mars 2019 adressée au secrétaire général de la fédération burundaise de football FFB, le comité de discipline de la Confédération Africaine de Football demande à la FFB de payer une amende de 10.000 dollars. La CAF accuse la fédération burundaise de n’avoir pas respecté les règlements de la CAF lors du match de la 6eme journée des éliminatoires de la CAN 2019 en permettant la diffusion illicite du match qui a opposé le Burundi et le Gabon sur la Radiotélévision Nationale du Burundi.

    Via son compte Facebook, le Président de la FFB a indiqué que la fédération avait interdit la prise des images et la diffusion du match sans autorisation. Le sénateur Reverien Ndikuriyo précise que seules les chaines de CANAL+ et SUPER SPORT avaient eu l’autorisation de la chaine AZAM TV qui était en charge de la numérisation de ce match.

    Pour lui, si la RTNB a diffusé en direct le match, elle n’avait pas eu un aval de la fédération. « Sur ce, nous demandons à tous les organes compétents de mener des enquêtes sur les circonstances de diffusion de ce match par la RTNB. Ce sont les impliqués qui paieront cette amende », a écrit sur son compte facebook, le président de la fédération burundaise.

    Quant à la direction générale de la radio nationale, l’on indique que leurs investigations sont en cours.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici