Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »

    0
    76

    Ecoutez Isanganiro en direct / Umviriza Radio Isanganiro

    Les commerçants de la zone Buterere en commune urbaine de Ntahangwa, qui font leur commerce dans les parcelles des particuliers demandent à la mairie de Bujumbura de leur octroyer un marché public comme dans d’autres zone de la municipalité de Bujumbura. Ils font savoir que les propriétaires des parcelles qui abritent le marché actuel sont entrain de résilier les contrats avec les commerçants. Ils ont d’ailleurs commencé à construire des maisons dans ces parcelles, ce qui rend difficile leur métier faute de marché.

    La zone de Buterere n’est dotée d’aucun marché public depuis sa création. Ceux qui veulent exercer le commerce le font dans les parcelles des particuliers. Ils disent qu’ils éprouvent d’énormes difficultés parce que leurs bailleurs ont décidé construire dans leurs propriétés. Bernard Ndaruriye est l’un de ces commerçants de Buterere a déploré. “Ici ce n’est pas un marché public, c’est plutôt les parcelles des particuliers. Lorsque le propriétaire décide d’utiliser son propriété pour d’autres fins, nous ne pouvons rien réclamer. A la fin de chaque fin, nous devrions payer le propriétaire de la parcelle et la mairie. Nous payons aussi des taxes régulièrement”.

    L’autre commerçante regrette aussi le manque d’un marché public dans cette zone urbaine. “Nous n’avons pas un marché public ici à Buterere alors que nous payons toujours les taxes. L’on nous a promis ce marché il y a longtemps mais en vain”.
    Ces commerçants demandent que promesse soit tenue. “Nous demandons que notre zone soit dotée d’un marché public. Nous l’avons demandé à plusieurs reprises mais sans succès. Nous attendons toujours. Nous serions contents de voir l’implantation d’un marché car nous ne savons pas à quel saint se vouer une fois expulsé de la parcelle”.

    Contacter à ce sujet, le chef de la zone de Buterere dit être au courant de ce problème. Il dit avoir déjà soumis cette question aux autorités hiérarchiques. Ernest Nduwimana ajoute que l’autorité municipale de Bujumbura a déjà saisi le conseil communal de Ntahangwa pour qu’il puisse trouver solution à cette question.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici