Qui est Miss kayanza 2020 ?

    1
    1132

    Mutoniwimana Neilla est élue miss Kayanza 2020 le 6 janvier. Elle est tout de suite devenue célèbre aussi bien dans sa province natale que sur les réseaux sociaux. Elle est souvent sujet de moquerie. Mais qui est donc celle qui a charmé le jury au point d’être nommée reine de beauté de Kayanza ?

    L’évènement Miss Kayanza est organisé depuis 2012 par un groupe scout burundais appelé “groupe Umuco”. Celle qui remporte la couronne cette année, surprend plus d’un. Elle nous résume son histoire.

    Là où tout a commencé

    Née à Kayanza, Mutoniwimana Neilla, a aujourd’hui 17 ans. Elle est l’aînée d’une famille de trois enfants. Toujours à l’école, elle est en 2 ème poste fondamentale et habite à Kayanza en commune  Muhanga. Elle est issue de l’ethnie Batwa. Miss Neilla doit une partie de son courage à la fondation FEMIDEJABAT. « Cette fondation m’encourageait à participer dans cette compétition. La fondation s’était lancée un défi d’ouvrir le concours aux filles de la communauté Batwa qui en étaient exclues. Mais à vrai dire sans le soutien de mes parents, je n’y serais pas arrivée », lance-t-elle avec un sourire.

    Gilbert Biziyaremye membre du jury, nous confie : « premièrement il y a son sourire naturel qui nous a charmé au moment où les autres s’efforçaient de sourire. Autre chose c’est son intelligence. Elle a très bien répondu à toutes les questions et a présenté de très bons projets. Comme par exemple, encourager les jeunes Batwa à aller à l’école, limiter les grossesses non désirées chez les filles et l’entrepreneuriat.» Si Mutoniwimana était la candidate parfaite pour les jurés, le public, lui, avait un avis diffèrent. Il a tout de suite réagi sur la toile.


    Des critiques s’ensuivent

    Des vannes sur la reine de beauté se sont enchaînées. « L’ironie de cette histoire, est qu’ils me faisaient une propagande gratuite ! » dit Neilla dans un éclat de rire. « De toutes les façons, c’était un évènement pas commun dans la communauté burundaise. Donc, ça ne m’affecte pas du tout. D’ailleurs J’espère que les filles batwa des autres provinces participeront courageusement aux élections Miss et je leur souhaite bonne réussite. Comme elles sont belles et géniales! »

    Mutoniwimana Neilla a des projets d’avenir. Elle projette d’aller à l’université. Plus tard elle veut devenir ministre ou parlementaire. On retiendra l’histoire de celle qui a surpassé ses peurs et a relevé le défi.

    1 COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici