Vitiligo : rongeur de couleur de la peau, la médecine n’y voit pas clair

    0
    512

    Ecoutez Isanganiro en direct / Umviriza Radio Isanganiro

    Le vitiligo est une maladie de la peau connue au Burundi qui touche bien les hommes que les femmes. Elle est caractérisée par la dépigmentation de la peau. Les médecins indiquent que les causes du vitiligo ne sont pas connues. Mais, dans certains cas, elle peut être soignée dès son apparition, estiment-ils.

    Selon la dermatologue Belyse Kaneza, vitiligo est causé par une carence de mélanocytes (cellules qui contiennent le pigment qui donne la couleur noire à la peau). Cette maladie se manifeste par une décoloration complète à certains endroits du corps.
    Docteur Kaneza explique que les causes ne sont pas connues jusqu’à maintenant, mais que 50 % des cas sont héréditaires. « Cette dernière peut commencer par les extrémités comme par exemple les bouts des pieds ou des doigts, la bouche ou encore les oreilles. Là, on parlera de vitiligo segmentaire. Dans le cas contraire, on parlera de vitiligo généralisé, défini par des taches grossièrement symétriques sur le corps. » Fait-elle remarquer.

    Une maladie sans médicament

    La dermatologue indique aussi que cette dépigmentation peut toucher les personnes de tout âge, mais celles de la tranche de 20 à 40 ans sont plus concernées. Les causes sont mal connues selon le docteur Kaneza. « On redoute entre autres le stress et toute chose qui pourrait affaiblir le système immunitaire. » affirme-t-elle.

    « Même si un traitement n’a pas encore été trouvé, certaines méthodes sont utilisées pour limiter la propagation sur le corps. Il y’a notamment des médicaments et des pommades pour repigmenter la peau si on se fait soigner à temps, au moins avant une année après les premières manifestions. » Poursuit-elle. Le vitiligo reste une maladie complexe. Certaines personnes guérissent sans toutefois se faire soigner.

    Les dommages causés par cette maladie sont plus externes et touchent plutôt le côté psychologique. Bien que des progrès ont été réalisés ces dernières années dans la médecine, la repigmentation complète reste un défi à relever.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici