Internet : ennemi des enfants ?

    0
    624

    L’internet et la télévision sont omniprésents dans notre vie. Qu’on soit adulte ou jeune, il est difficile de s’en passer. À cela, s’ajoute une tolérance de certains parents face à ces outils. Ces appareils, utilisés comme jouets de distraction, peuvent devenir une bombe à retardement.

    Selon une étude sur l’utilisation de ces appareils, les adolescents y passent en moyenne 3h30 par jour. Source d’information et de destruction, l’internet et la télévision offrent parfois des contenus abusifs aux enfants. D’ailleurs, certains d’entre eux le témoignent.
    « J’utilise souvent l’internet. Que ce soit avec un téléphone ou un ordinateur, les images inappropriées circulent. Parfois, je vois des vidéos ou des photos qui ne sont pas appropriées à mon âge. J’avoue que, même si je zappe, l’image reste quand même dans mon cerveau. », confie Lina Muco, 16 ans.

    À 14 ans, Armel Izere vit la même situation que Lina. Il adore les films d’action. Mais il n’est pas toujours évident pour lui de zapper. « Quand je vois des images beaucoup trop violentes, j’ai du mal à changer de chaîne ou d’éteindre la télévision », révèle-t-il.

    Qui tenir pour responsable ?

    Certains pointent du doigt les parents, d’autres accusent la modernité. En effet, cette dépendance n’est pas sans conséquence selon le représentant de la FENADEB (Fédération Nationale des Associations Engagées dans le Domaine de l’Enfant au Burundi). Des images obscènes ou violentes peuvent être à la base du changement de comportement. « Un enfant a une bonne mémoire, une mémoire encore vierge. Tout ce qui construit son être, provient de ce qu’il côtoie. », explique Maitre Jacques Nshimirimana.

    Certains parents donnent des justifications qui semblent être valables. « D’une part, les appareils électroniques aident au développement de l’intelligence des enfants. D’autre part, la vie en ville demande beaucoup d’énergie et de temps pour trouver de quoi nourrir les enfants. C’est ce qui cause cette insuffisance de temps d’être auprès de nos enfants. Personnellement, j’oublie de jeter un coup d’œil sur ce qu’ils regardent à la télévision ou dans les téléphones », confie Régis Karenzo, père de 3 enfants.

    Droit à la protection

    La Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) signée en 1989 stipule qu’un enfant a le droit d’être protégé de tout ce qui lui est nuisible. En outre, la protection de l’enfant contre les images nocives engage tout le monde, les parents en premier.

    Dans une recherche faite par l’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’Enfance) dans certains pays, les données montrent que les enfants de moins de 18 ans constituent un pourcentage élevé du nombre total de personnes en ligne.

    Ainsi, puisqu’il est difficile de dissocier les enfants jeunes ou moins jeune des appareils électroniques, encourager une utilisation responsable est un devoir pour tout un chacun.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici