Bubanza : le gouverneur appelle à la solidarité

    0
    1577
    Des restes de briques et des morceaux de tôles restent visibles sur certaines collines de Mpanda et Gihanga qui auparavant, abritaient des maisons d’habitation. De passage, des étangs d’eau couvrent les cultures.

    Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la province Bubanza depuis le 23 janvier 2020 ont détruit bien des choses. Au passage, deux enfants ont péri sous les décombres d’une maison qui s’est écroulée sur eux. C’était sur la colline Rugunga de la commune Gihanga. « Nous avons essayé de les sauver. Malheureusement, les deux enfants étaient déjà morts, nous n’avons pu sauver que deux adultes », raconte un voisin de ces rescapés.

    Les autres victimes de ces inondations ont été hébergées dans les ménages encore intact, mais dans des conditions qui en laisse à désirer. « Je vis actuellement chez un ami qui a une maison en dur, mais il ne m’a donné qu’une seule chambrette, moi, ma femme et mes enfants. », dit Maurice Nahayo de Busongo.

    Le bilan des dégâts

    « Environ 1 400 maisons ont été détruites par ces pluies dans la seule commune de Gihanga. Beaucoup de latrines se sont également écroulées car elles étaient remplies d’eau de la nappe phréatique suite à ces inondations », dit Léopold Ndayisaba l’administrateur de Gihanga lors d’une réunion de sécurité tenue le 6 février 2020 sur la colline Buramata.

    Pour le gouverneur de Bubanza, toute la population de la province devrait penser à la solidarité et à l’entraide en ces moments où beaucoup de personnes sont sans abri. « Il faut collecter des vivres, des vêtements, et du matériel de ménage pour aider les sinistrés qui n’ont rien sauvé dans leurs maisons », a-t-il recommandé aux chefs des collines. Il rappelle que c’est du moins le souhait du président de la République, qui a récemment lancé un appel à la solidarité.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici