Covid19 : clarification sur le port du masque

    0
    369

    Depuis l’annonce des premiers cas de Covid19 au Burundi, certaines personnes recourent au port du masque pour se protéger. Entre types de masque et durée d’utilisation, le ministre de la santé nous fait le point.

    La campagne de dépistage massif contre le Coronavirus « ndakira, sinandura kandi sinakundukiza » a commencé lundi 6 Juillet à Bujumbura, la capitale économique. Trois sites sont installés à savoir le terrain de l’ETS Kamenge, Hôtel Source du Nil et le terrain de la paroisse Kanyosha. 

    Sur 670 échantillons prélevés le jour du début de campagne, 28 cas se sont avérés positifs. Thaddée Ndikumana, ministre de la santé propose le port du masque car le virus passe par voie respiratoire.

    Qui porte un masque ?

    D’après le ministre en charge de la santé, toute personne peut porter un masque lorsqu’elle se trouve dans des lieux publics où il est difficile de respecter la distanciation physique. Il indique que la protection contre la transmission du virus reste la responsabilité de tout un chacun.

    « Dans cette campagne de dépistage, il est nécessaire que tous les soignants portent des masques. De même, pour toute personne qui présente des symptômes potentiels ou bénins de ce virus comme la fièvre, la toux sèche, etc, le port du masque est particulièrement important pour qu’il ne transmette pas le virus aux autres avant d’arriver à une structure sanitaire », précise-t-il.

    La durée d’usage du masque 

    Selon l’Organisation Mondiale de la Santé une utilisation et une élimination adéquate sont essentielles pour assurer leur efficacité et éviter une plus forte transmission. Un masque ne doit être utilisé que par une seule personne. Tout masque humide ou visiblement sale doit être changé. On l’ôtera sans toucher son avant.

    Le ministre burundais de la santé distingue trois sortes de masques. D’abord, le masque chirurgical protégeant la contamination en cas de toussotement. Ensuite, un masque appelé « foulard ». Néanmoins, ce dernier est moins protecteur par rapport au masque chirurgical. Il laisse passer le gaz en quantité minime. Et enfin un masque respirateur utilisé dans les structures sanitaires.

    Thaddée Ndikumana indique que la durée d’utilisation du masque varie selon son type. Il explique : « Les  masques qui ne sont pas fabriqués en coton ou en tissu ne peuvent être utilisés que pendant 6 heures ou 8 heures. Ça dépend de quelle matière il est fait. Mais, Il y a des masques cousus en pagne. Une personne peut le porter toute la journée. Le soir, on doit le faire bouillir pendant 20 minutes et puis le sécher. Ainsi, ce masque peut être utilisé pendant plusieurs jours ». 

    Jusqu’à aujourd’hui, le pays compte 219 cas testés positifs. La plupart d’entre eux ont été enregistré en mairie de Bujumbura. Par conséquent, ce ministère conseille à toute personne de porter un masque; surtout dans des rassemblements publics.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici