Bujumbura-Mairie : des cas de « tricherie » dans l’obtention des cahiers de ménage

    0
    228

    Le déroulement de la distribution des nouveaux cahiers de ménages pose d’une part polémique dans certains quartiers de Bujumbura. D’autre part, cette activité va bon train.   

    Kinama un sifflet à tout prix

    Un des habitants du quartier Gitega dans la zone urbaine Kinama indique que les autorités locales de ce quartier ne facilitent pas le travail de recherche des nouveaux cahiers de ménage. Ces autorités exigent chaque ménages d’acheter un sifflet, qui coûte 500 francs Burundais, avant de signer dans ce cahier.

    Selon l’un des dirigeants dudit quartier, ils ont pris cette décision dans le but de : « préserver la sécurité .En effet, quand un habitant voie des malfaiteurs surtout pendant la nuit, ces sifflets servent à alerter. » Dit-il. Toutefois, ces habitants ne voient pas la relation qui existe entre ces sifflets et les cahiers de ménages. Ils demandent au gouvernement de distribuer ces sifflets gratuitement, du fait qu’ils n’ont pas de moyens de les acheter. 

    Le maire de Bujumbura a annoncé dans une conférence de presse ce mercredi que « l’obtention du cahier de ménage ne peut être conditionnée par le paiement d’autres montants à part les 3000 franc burundais ». Sinon c’est une tricherie précise Jimmy Hatungimana.

    Buyenzi, une distribution paisible

    Les habitants de cette zone urbaine apprécient le déroulement de la distribution des nouveaux cahiers de ménages. Ils affirment que les autorités locales facilitent cet octroi. Au paravent, il leur était difficile d’obtenir ces cahiers, car il devait faire la queue pendant des heures à la banque. 

    D’après le chef du quartier de Buyenzi, Sefu Madanganyo la distribution des  nouveaux cahiers des ménages va bien, même si la population de cette zone les cherche en masse. 300 cahiers sont validés par jour. « Nous avons organisé  une assemblée générale de toute la population de la zone Buyenzi  avec l’administration locale, nous nous sommes convenus que nous devrons travailler en synergie. Moi le chef de quartier, j’ai le devoir d’aller au chef-lieu de  la zone pour collecter  300 cahiers de ménage et je les donne aux responsables  des dix maisons  afin de partager la tâche.  Et puis nous les distribuons aux familles et  ces  dernières payent trois milles francs. Après avoir collecté cet argent, je le déposer à la banque. » Explique-t-il. Cet administratif appelle la population en générale à chercher ces cahiers afin d’être en ordre. 

    Tout compte fait, la décision  d’acheter les nouveaux cahiers de ménages a été prise par la mairie de Bujumbura au mois de décembre 2020. Jusqu’au 31 janvier, chaque ménage devra avoir ce dit cahier.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici