Ngozi : la contribution pour la construction du stade Agasaka est obligatoire!

    0
    182

    Plus de 740 millions de francs Burundais, c’est la somme d’argent restant pour achever les travaux de construction du stade Agasaka de Ngozi. Par conséquent, selon les catégories, tous les services œuvrant dans cette province sont obligés de contribuer.

    Ce  stade appelé « Agasaka ka Inarunyonga » est situé tout près du bureau du gouverneur de la province de Ngozi. Ses travaux de construction ont débuté en 2012 et son ouverture devrait avoir lieu en 2013. Le coût total des travaux était estimé à 3 milliards  500 millions  de francs burundais. 

    La commission de suivi de ces travaux précise qu’à l’état actuel, les travaux ont déjà dévoré environ 2 milliards 700 millions francs burundais. Le conseiller socio-culturel du gouverneur en même temps président de cette commission, indique qu’il manque environ 748 millions pour achever ce stade.  

    Le pari, selon Ezéchiel Minani, est de terminer ces travaux avant le jour de la célébration du 59ème anniversaire de l’indépendance afin que son inauguration puisse enfin se faire le 1er juillet prochain. Pour ce fait,  tous les services et personnels œuvrant dans cette province sont obligés de contribuer selon  les catégories mises en place.

    Trois catégories de contributeurs 

    Lors d’une réunion de ce jeudi à l’endroit des responsables des services opérant dans cette province, les contribuant ont été classées par 3 catégories. La première regroupe les  banques, entreprises, société,…Ces dernières vont contribuer une somme d’un millions et plus. La seconde concerne les grands fonctionnaires. Leur contribution va de 50 à  500 milles francs burundais.  Enfin la troisième rassemblant les fonctionnaires moyens. Ceux-là vont apporter une somme de  3 à 50 milles. Le délai de percevoir cette contribution est fixé avant la fin du mois d’avril.

    De sa part, le président de cette commission rassure qu’il n’y aura pas de fraude. Ezéchiel Minani révèle que les reçus non imitables ont été confectionnés. Il a mis en garde ceux qui feront la sourde oreille à cette contribution. Le responsable de chaque service est appelé à cet effet à la mobilisation de son personnel pour la perception de cette contribution. Une commission y relative de 33 personnes a été déjà mis en place.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici