Cankuzo : des cas élevés d’abandon scolaire

0
129
AG-News

Plus de 230 élèves des écoles fondamentales et 74 du post-fondamental ont abandonné l’école en commune et province Cankuzo au cours du trimestre écoulé. La raison majeure serait le travail de ces élèves dans les champs.

La direction communale de l’enseignement à Cankuzo a fait une liste des écoles qui ont enregistré un effectif élevé d’abandon scolaire. Ces établissements sont les écoles fondamentales de Mugozi, Rutoke, Karago, Kabeza, Kavumu et Minyare. Ces chiffres ont été confirmés lors d’une réunion tenue ce lundi à l’endroit des enseignants et des directeurs des établissements scolaires.

Le directeur provincial de l’enseignement à Cankuzo explique ce phénomène par la probable démotivation des enseignants. Selon Léonidas Tangira, ce comportement des éducateurs serait à la base du manque de courage des élèves. Cependant, au cours du débat, cette hypothèse n’a pas été convenue par tout le monde. Ils ont plutôt évoqué le recrutement de ces enfants dans les champs rizicoles comme cause principale.

Tous exigent le retour à l’école

La directrice communale de l’enseignement indique que c’est la zone Minyare qui enregistre les effectifs les plus élevés d’abandon scolaire. Béatrice Hakizimana, a demandé aux directeurs des écoles citées de faire le tout possible en collaboration avec les parents, pour que ces élèves regagnent le banc de l’école au cours du trimestre en cours.

Les intervenants dans ladite réunion ont tenu à informer que ces enfants sont exploités même par les fonctionnaires qui cultivent le riz. A ce propos, Léonidas Tangira a demandé aux autorités administratives de travailler en commun accord avec les autorités éducatives pour convaincre ces exploitants des marais rizicoles de ne plus embaucher ces enfants dans ces travaux.

Même si les cultures rizicoles ont été évoquées comme motif d’abandons, d’autres raisons n’ont pas été écartées. Parmi elles, les grossesses non désirées et la démotivation des élèves sont les plus fréquentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici