Bujumbura-Mairie : fraude des points à l’université de l’Equateur

3
369

Un agent des examens à l’université  « International University of Equator» dénonce ce qu’il qualifie de trafic des points sur cette institution. Après avoir soumis cette question aux autorités de cette université sans succès, il indique qu’il a démissionné de ses  fonctions.

Tout a commencé au mois de juin de l’année dernière. A cette époque, il s’agissait de 6 étudiants dont la note avait été modifiée. Emery Ndayizeye, agent des examens, affirme que les enquêtes ont prouvé ces cas de tricherie. Les étudiants ont révélé l’auteur de cet acte; un ex-employé de la dite université  qui était l’administrateur du serveur de cette institution.

« Les  points  sont conservés dans la base des données avant l’impression des bulletins.  Au mois de juin, l’ancien manager du serveur a modifié les points de quelques étudiants. Le recteur de l’université l’a appelé. Il a fini par avouer avoir changé les points des étudiants contre de l’argent. Il s’est excusé et a dit qu’il ne le fera plus », raconte Emery.

Le phénomène se reproduit

Entre décembre 2020 et janvier 2021, un autre cas pareil s’est manifesté. Emery Ndayizeye précise toujours que, pas mal d’étudiants réclamaient d’être inscrits sur la liste des candidats diplômés alors qu’ils ne le méritent pas. Surpris, cela l’a poussé à déposer le tablier.

«Il y a un autre cas de 5 étudiants dont leurs points ont été changé par le même ancien employé. Le fait de savoir qu’une personne externe a accès au serveur me terrifie. Parce que, cela veut dire qu’il est capable de changer tous les points que j’enregistre dans la base des données. Si je reste, ça risque de me causer des ennuis car je serai tenu pour responsable. C’est ce qui explique ma démission», s’inquiète-t-il.

La radio Isanganiro a contacté à maintes reprises Isaac Maragia, représentant légal de l’université «International University of Equator». Mais, ce dernier n’a pas respectés les rendez-vous qu’il a accordés. En plus de cela, d’autres responsables rencontrés à cette université jugent que personne n’a le droit de s’exprimer sur cette situation si ce n’est que le représentant légal.

3 Commentaires

  1. Mais aussi je pense que ce dernier ne demande plus de l’argent pour changer les points mais il couche avec les étudiantes pour changer leurs notes après

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici