Faustin Ndikumana convoqué par la cour anti-corruption

    0
    120


    Le président du Parole et Action pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités PARCEM vient d’être convoqué par le Parquet général près la cour anti-corruption au Burundi. Dans une convocation sortie ce mardi 07 février et lui parvenue à 10h05, Faustin Ndikumana est appelé à se présenter au parquet à 10 heures pour répondre à ses déclarations sur la corruption au sein du ministère de la justice, faisant état de pots de vin offerts pour décrocher un emploi au sein de ce ministère. Il disait que même les responsables dudit ministère ne font rien pour arrêter ce fléau. Le porte-parole de ce ministère avait juré poursuivre en justice Faustin Ndikumana sur ces déclarations si celui-ci n’en fournissait pas des preuves.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici