Les journalistes devraient être les apôtres de la vérité

    0
    130


    Antoine Kaburahe appelle les responsables des médias et les journalistes en particulier au Burundi à se dépasser pour être les meilleurs protecteurs de leur métier.

    Au cours de la célébration de 6 ans d’existence du groupe de presse Iwacu ce mercredi , le directeur du groupe de presse Iwacu Antoine Kaburahe a exprimé sa satisfaction sur l’œuvre jusqu’ici accomplie par ces journalistes du groupe de presse Iwacu. Il a souligné le soutien indéfectible de certains partenaires notamment l’Ambassade d’Allemagne qui venait d’offrir sous formes de don une imprimerie en collaboration avec la BANK KCB.

    Cette imprimerie qui est la première à être dans les mains d’un journal burundais vient soulager le groupe de presse Iwacu et les environs qui avaient du mal à faire paraitre leurs journaux comme il a eu le temps de le souligner.

    Dans son discours, le directeur du groupe de presse Iwacu Antoine Kaburahe a surtout demandé à ces confrères de tout faire pour être les premiers protecteurs du métier. « Soyez toujours rigoureux ; Appliquer notre crédo : doutez, vérifiez, confrontez, équilibrez appliquer notre crédo… Que vos sentiments ne prennent jamais le dessus sur la recherche de la vérité», a-t-il souligné.

    De sa part Down Liberi , l’ambassadrice des Etats-Unis au Burundi a profité de l’occasion pour demander au gouvernement de promouvoir la liberté de la presse. Pour lui, la liberté de la presse est un élément clé pour la démocratie au Burundi comme ailleurs.

    « Nous encourageons le gouvernement burundais à prendre toutes les mesures nécessaires pour promouvoir la liberté de la presse », a indiqué Down Liberi.
    Ces cérémonies avaient vu la présence de plusieurs diplomates accrédités au Burundi.

    Le groupe de presse Iwacu a conclu un partenariat avec la Radio communautaire Gasape émettant depuis Gitega pour créer une radio privée portant le nom de Iwacu-Humuriza Fm.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici