Burundi : Le redéploiement des enseignants : Même la gardienne touchée à Musaga I

    0
    80

    Venus très tôt à l’école fondamentale Musaga I de la commune urbaine de Muha, les tout petits de cette école sont rentrés aussitôt arrivés par manque d’enseignants. Bizimana Espérance directrice de la dite école précise que c’est suite à la politique de redéploiement des enseignants. Celle-ci a fait que dix titulaires de classe soient redéployés .Bizimana demande au gouvernement de revoir cette politique pour les écoliers n’en subissent les conséquences.

    Les conséquences de ce redéploiement ne se sont pas fait attendre à l’école fondamentale Musaga I. Les écoliers de la gardienne ont été obligés de rentrer chez eux dès qu’ils sont arrivés à l’école le matin de ce lundi 3 octobre. La directrice de cette école fait savoir que le redéploiement des enseignants a pris 10 enseignants à cette école alors qu’ils n’en ont pas eu d’autres.

    Le manque d’enseignants a également touché les écoliers de la première année primaire à cette école ainsi que ceux de la 6 eme année C. Ceux-ci disent qu’ils ne suivent que les cours de Français et de Kirundi après une semaine de rentrée scolaire 2016-2017.

    Ces écoliers ne réclament que leur droit à l’éducation disant qu’ils ont commencé tardivement. Selon la directrice de cette école, les professeurs titulaires des cours sont partis alors qu’ils n’ont pas eu d’autres en échange. Seuls les suppléants assurent l’enseignement mais l’on craint d’autres conséquences plus fâcheuses pour les apprenants si ceux-ci tombent malades.
    Elle demande au gouvernement de revoir cette politique de redéploiement et de bien l’analyser. Pour rappel, certains enseignants ont fait un sit in ce vendredi devant les bureaux du ministère burundais de l’éducation pour manifester leur mécontentement.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici