Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe

    0
    190

    Ces derniers jours, le prix de l’huile de palme à huile augmente à la vitesse de la flèche au Burundi. Les consommateurs demandent à l’administration d’intervenir pour sa stabilisation et l’office de l’huile de palme trouve normale cette montée de prix.

    Selon les habitants des provinces de muyinga, karusi, cankuzo et ruyingi, le prix l’huile de palme risque d’être inabordable. « Sur le marché, il y a deux semaines que le kilogramme d’un huile de palme s’achetait entre 2400 et 2600fbu. Cette fois-ci, le kilo coute 3200 fbu. C’est une situation difficile à gérer », regrettent-ils.

    Pour ces consommateurs, les commerçants indiquent qu’ils s’en approvisionnent à un cout élevé. D’où, ils écoulent ce produit a un prix majoré. « En tant que consommateur, il est impossible de ne pas acheter l’huile alors qu’on en a besoin », se lamentent-ils. Ces consommateurs demandent à l’administration d’intervenir pour la stabilisation des prix.

    Sur ce, le directeur général de l’office de l’huile de palme OHP explique que cette montée de prix de l’huile de palme est liée au cycle de production de cette culture. Augustin Kabaragasa tranquillise que ce prix va chuter vers le mois de septembre qui commence la période de production de l’huile de palme.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici