Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive

    0
    116

    Les membres de la Chambre basse du Parlement se disent inquiétés par le nombre des enfants en situation de rue. Jadis signalés aux chefs-lieux des provinces, ils sont aussi présents aux chefs-lieux de certaines communes.

    Les députés l’ont dit ce jeudi 6 juin, lors des questions orales à Kigobe (mairie de Bujumbura). Le ministre de la Solidarité nationale était l’invité pour répondre sur l’état d’avancement de la politique de la réinsertion des enfants de la rue.

    Le Ministre Martin Nivyabandi, explique que la réinsertion est un processus. La commission permanente chargée des affaires sociales à l’Assemblée nationale fait remarquer qu’au lieu de diminuer, les enfants en situation de rue continuent à augmenter.

    Le Député Adolphe Banyikwa président de ladite commission a demandé au ministre en charge de la solidarité ce qui doit être fait pour éradiquer ce fléau. Il avance que la mesure prise par les responsables de la mairie de Bujumbura et d’autres provinces n’ont pas produit des effets escomptés.

    Martin Nivyabandi indique qu’à la fin du mois de mai, plus de 3000 enfants et plus de 1100 adultes avaient été recueillis pour être envoyés chez eux. Il indique que c’est un travail de longue haleine qu’on ne peut pas terminer en une année de campagne.

    Les organisations de défense des droits des enfants demandent que ce travail de réinsertion soit exécuté en synergie, car la réinsertion touche plusieurs aspects de la vie chez l’enfant qui a pris le goût de la rue.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici