Pierre Claver Mbonimpa sur la liste des « personnes en danger » selon Amnesty International

    0
    47

    Ecoutez Isanganiro en direct / Umviriza Radio Isanganiro


    Amnesty International, une ONG de défense des droits de l’homme « a officiellement intégré Pierre Claver Mbonimpa à la campagne Personnes en danger, qui a pour but de protéger dans le monde entier les droits des personnes touchées par des atteintes aux droits humains », nous apprend le communiqué de l’ONG Amnesty Internationale, annonçant la décision prise ce matin à Londres.

    Selon le communiqué, Pierre Claver Mbonimpa a été incarcéré pour avoir exercé pacifiquement ses convictions légitimes, dictées par sa conscience.

    « Il s’agit d’un prisonnier d’opinion, et les autorités burundaises doivent le mettre en liberté sans délai et sans condition », lit-on dans le communiqué.

    Son arrestation a eu lieu à la suite d’une intervention qu’il avait faite à la radio le 6 mai 2014, indiquant que des jeunes hommes recevraient des armes et des uniformes et se rendraient en République démocratique du Congo, un pays limitrophe, pour y suivre un entraînement militaire, rappelle AI dans on communiqué.

    L’AI regrette que Mbonimpa, âgé de plus de 65 ans est actuellement refusé sa liberté, ce qui lui empêche de bien exercer ses activités de défense des droits de l’homme.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici