Bubanza : les autodidactes s’inscrivent à compte-gouttes

    0
    135

    Les élèves qui ont échoué au concours national éditions 2017 et 2018 sont appelés à se faire inscrire sur les établissements qu’ils fréquentaient pour repasser cet examen. Les responsables scolaires en province Bubanza regrettent que ces autodidactes viennent au compte-gouttes.

    Dans la direction communale de l’enseignement de Rugazi, le directeur communal fait savoir que seulement 15 élèves qui ont échoué en 2018b se sont déjà fait inscrire. Pour ceux de 2017, personne n’est encore arrivé.

    En commune Bubanza, 50 élèves qui ont échoué l’année passée sont déjà enregistrés selon Vincent Kayobera, directeur communal de l’enseignement. « Personne n’est encore enregistré parmi ceux qui ont échoué en 2017 », regrette-t-il.

    Les parents contactés indiquent que ceux qui ont échoué au concours en 2017 se sont dirigés dans d’autres domaines de la vie comme l’enseignement des métiers ou encore ils ont été embauchés ailleurs. Et de déplorer que certaines filles parmi ces élèves se sont mariées.

    Les responsables scolaires demandent à ces élèves de répondre massivement à l’appel lancé par le ministère afin de pouvoir repasser le concours national étant donné même que les délais d’inscription risquent d’expirer au cours de cette semaine selon les prévisions du ministère.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici