Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

    0
    3291

    Ce don a été octroyé dans le cadre de l’exécution du projet de résilience, intitulé «Twiteho amagara». Le projet vise à aider à faire face aux épidémies, achats des ambulances pour les districts sanitaires et équipements pour les hôpitaux et agents de santé. Il sera exécuté dans toutes les provinces du Burundi.

    Dans un atelier d’échange de ce lundi 24 juin, entre le ministre de la Santé, le bailleur et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les représentants des consortiums retenus ont présenté leurs projets qu’ils comptent exécuter durant ce partenariat. Ces projets doivent respecter le plan national du développement et le plan national du développement sanitaire.

    Le ministre de la Santé Docteur Thaddée Ndikumana a exhorté ces ONGs à donner des kits standardisés dans toutes les provinces et que l’aide s’achemine au bénéficiaire direct qui est la population.

    La représentante de l’Union européenne a demandé l’exonération dans l’importation des matériaux. Le ministre Ndikumana a promis d’avaliser de tels achats si une fois la procédure est respectée et que la demande est faite dans les délais.

    Le représentant de l’OMS et coordinateur du projet, Dr Babacar Dramé, a promis de suivre de prêt sa mise en œuvre selon les directives du ministère et demande la flexibilité de chacun sur le terrain. Il recommande aux médecins provinciaux d’utiliser cette aide en bon père de la famille.

    L’exécution de ce projet durera 36 mois. Les 5 consortia des ONG retenus ont été présentés à tous les médecins provinciaux. Il s’agit de Cordaid, Heath net TPO, Enabel, World vision et Memisa.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici